Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dubaï, c'est la destination phare du Moyen Orient. Les richesses issu du pétrole ont fait pousser les building ultra-modernes comme des champignons. Mais derrière ce voile raffiné et précieux se cache un autre visage de Dubaï. Plus authentique, plus dépaysant, et plus envoûtant. Le visage des milles et une nuit.

Dubaï, Emirats-Arabes-Unis.

Dubaï, Emirats-Arabes-Unis.

   Ces dernières années Dubaï est sortie de l’anonymat pour devenir la destination phare en matière de tourisme. Des investisseurs du monde entier misent sur cette ville à l’avenir prometteur. Il faut dire que la main d’œuvre venue de l’Inde, du Pakistan, et du Bangladesh est bon marché, et la manne touristique importante. Mais ce tour de force elle l’a réussie grâce à la richesse provenant de l’or noir. Ainsi, elle a pu se payer un lifting complet.

   Reconstruire une ville ultra moderne où de vertigineux buildings dessinés par les plus grands architectes scintillent comme de l’or faisant pâlir de jalousie les grattes ciel de New York. Implanter des complexes sportifs au standing inégalé où se jouent des compétions mondiales, comme par exemple le circuit de formule un d’Abu Dhabi. Ou bien faire naître de la mer grâce à des millions de tonnes de sable venu du désert une île en forme de palmier où les célébrités aux comptes bancaires bien plein pourront se faire bâtir des villas de luxe. Ou encore construire en plein désert une station de ski parfaitement adaptée pour le loisir comme l’entraînement de haut niveau.

Oui, Dubaï c’est la ville de la démesure et du luxe où la richesse et la modernité sont monnaies courantes.

   Mais Dubaï ne doit pas oublier qui elle est et d’où elle vient. A Dubaï Creek, dans la veille ville, les dhowns, ces majestueux boutres qui ont de tout temps assurés le commerce des Emirats, se balancent indifférent à la ville moderne, sur un bras du Golf Persique.

 

Dubaï, Emirats-Arabes-Unis.

Dubaï, Emirats-Arabes-Unis.

   Le clapotis de l’eau continue de jouer sur leurs flans la même musique immuable qui perpétue le souvenir de la tradition. La veille ville grouille de vie. Tous les marchants traditionnels se retrouvent dans la bonne humeur étalant dans la rue leur marchandises colorées. Ce sont eux qui font battre le cœur de la ville. Car le luxe c’est bon pour les riches, mais le peuple lui c’est ici qu’il vit.

L’âme et l’histoire de Dubaï ne se trouvent pas dans les palais dorés mais bel et bien dans les souks et les mosquées de la veille ville. Il faut se promener dans les dédales des rues jonchées par un amoncellement de marchandises pour comprendre et aimer Dubaï. Les couleurs et les odeurs dansent autour de vous égaillant vos sens tandis que quelques notes d’une musique orientale parvenant jusqu'à vous charment et envoûtent.

   Là, au milieu des tapis, des épices, et autre marchandises en tout genre, asseyez vous à la table de ces petits débits de boissons qui ne payent pas de mine. Soûlez-vous des bruits des odeurs en dégustant un thé sirupeux dont l’arôme exceptionnel complétera ce bouquet d’exotisme.

Vous verrez alors se dessiner devant vos yeux, le royaume des milles et une nuits

 

Textes et photos : Patrice Ferry.

 

Tag(s) : #Emirats Arabes Unis

Partager cet article

Repost 0