Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Elles ne sont pas très hautes, me direz-vous. Et c'est justement pour cela que le climat n'y est pas rude !

Vous vous demandez si elles ne sont loin de la mer ? Puisque je vous dis qu'elles surplombent la mer !

Si elles sont belles ? Ah pétard, oui, elles sont belles ! Et c'est pas parce que je suis né dans la capitale des Cévennes que je dis cela, c'est l'UNESCO qui le dit con !

Col de l'Asclié, sud des Cévennes.

Col de l'Asclié, sud des Cévennes.

 Quand vous dites Cévennes méridionales, prononcez S.V.P. " Cévèèènnes Méridionaaale "et n'ayez pas peur de rajouter "con" derrière. Comme les gens du sud. Comme nos cigales qui scandent durant les chaudes journées d'été de petits mots gentils. C'est que ici, le soleil du midi est partout. Il fait briller nos yeux d'une douce lumière et réchauffe nos cœurs d'une infini gaîté. Il anime notre langue aussi en nous faisant chanter au lieu de parler. Il coule dans nos veines comme il coule dans nos ruisseaux chantant. " tè vé ta qu'à voir si on se coupe ça coule jaune ! Nan c'est pas du pastis, c'est du soleil je te dis con ! " Durant la belle saison il badigeonne de ses couleurs chatoyantes les magnifiques et sauvages paysages cévenols comme il nous illumine en nous donnant bonne mine.

   Vous l'aurez compris, on ne peut pas parler des Cévennes méridionales sans parler du soleil et de ses chaleureux habitants. Je vais vous dire, les Cévennes méridionales c'est un balcon fleuri sur la méditerranée. Mais le plus beau qu'il soit ! Bon allez trêve de chauvinisme et d'occitanisme. Les Cévennes méridionales c'est la partie sud de cette chaîne de montagne qui s'étend au sud est du Massif Central, dans le Languedoc Roussillon, et que l'on appelle Cévennes. C'est le pays des serres et des valats. Ces vallées profondes taillées en V dans les schistes et séparées les unes des autres par des crêtes étroites. Le caractère méditerranéen confère à cette partie méridionale de charmantes originalités qui, avec son exceptionnelle richesse, auront certainement contribuer à faire rentrer la chaîne toute entière dans le très sélect classement du patrimoine mondial de l'UNESCO !

   Quand je vous disais que ces montagnes sont les plus belles ! Les promeneurs locaux comme les voyageurs de passage tombent tous sous le charme et ne résistent pas longtemps à l'envie d'arpenter ses reliefs envoûtants. Du haut d'un promontoire on voit alors ces collines escarpées courir à perte de vue comme le moutonnement infini d'une mer émeraude. De petites routes étroites cheminent tant bien que mal dans ces paysages sauvages où le châtaigner et le chêne verts sont rois. Dans ce tableau bucolique de maître quelques épis rocheux apportent une touche minérale nous rappelant que les Cévennes méridionales c'est aussi le pays du schiste. Une roche que l'homme a su tirer profit en l'utilisant pour la constructions des habitations. Les mas cévenol, nés de ce minerai, sont en parfaite symbiose avec la nature. Comme ces terrasses d'un vert tendre qui s'accrochent aux pentes abruptes et que l'homme a façonné de ses mains au prix d'un dur labeur. Ces " faïces " comme on dit en languedocien ont été emménagées pour bénéficier de terrains planes cultivables.

   Avec les mas, les terrasses, les châtaigniers et les chênes verts, les mûriers, dont les feuilles servaient à nourrir les vers à soie à l'époque où le tissage de cette matière était l'activité principale de la région, ont aussi leur place dans le paysage cévenol. Ha si vous voyiez comme elles sont belles nos montagnes méditerranéennes !

   Il faut les voir au petit matin lorsque elles se couvrent de perles de rosée et que la végétation se dissimule encore derrière quelques nappes de brouillard. Doucement, aux chants des oiseaux, elle s'éveille devant nos yeux qui s'émerveille.

   Il faut les voir le soir lorsque la lumière décline, elle se parent alors d'un voile bleuté qui leur fait un masque de beauté.

   Il faut voir comme du lever au coucher elles n'en finissent pas de nous étonner. Alors, s'il vous plaît, quand vous venez, laissez ces merveilles de la nature intactes. Merci.

 

Textes et photos : Patrice Ferry.

 

Col de l'Asclié, sud des Cévennes.

Tag(s) : #Cévennes, #France

Partager cet article

Repost 0