Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aéroport de Cochin, Kérala.

 

C'est en passant dans la passerelle reliant l'avion à l'aéroport, où la moiteur tropicale s'abattra sur vous, que vous prendrez conscience que vous êtes en Inde.

Il vous faudra vous acquitter des formalités de police.

Dans l'enceinte aéroportuaire les longues files d'attentes qui se sont formées sont destinés aux passagers dotés de visas classiques. Mais si vous avez opté pour le e-tourist visa, comme je l'ai préconisé, vous n'aurez pas à faire la queue. En regardant complètement à droite, vous apercevrez une file où un panneau indique ce type de visa. Et dans cette file, vous remarquerez qu'il n'y a… Personne ! Quel plaisir de ne pas avoir à attendre et d'aller droit au but !

Au bout de l'allée, vous devrez rentrer dans un bureau où un policier vous fera asseoir, le temps d'examiner votre passeport, et la bonne et dû forme de votre visa. Il vous demandera, également, de lui fournir l'adresse de l'endroit où vous allez séjourner. Ne faites pas comme moi. Avant de partir, réservez quelque part à Cochin, même si vous n'y allez pas, ensuite. Mais donnez lui sa " foutue " adresse, si vous ne voulez pas perdre un temps précieux.

Après cette formalité, avec mes conseils, vous n'aurez pas à récupérer de bagages sur les tapis roulants. Vous serez libre comme le vent. Libre de souffler dans la direction que vous souhaitez. Oui, mais n'oubliez pas que vous devez trouver de quoi vous loger avant la tombée de la nuit. Je sais, ça peut refroidir. Faire flipper, même. Ou bien, exciter. En tout cas, ça ne vous laissera pas indifférent. L'effervescence de votre situation vous fera vous sentir encore plus vivant. Le voyage d'aventure est un combat; un combat pour la vie. Il mesure votre force de volonté et votre courage.

Texte et photo : Patrice Ferry.

Tag(s) : #Conseils pour le Kérala, #Cochin, #Kérala, #Inde

Partager cet article

Repost 0